Top 10 des desserts les plus étonnants

L'étrangeté n'est pas synonyme de mauvais goût, surtout en cuisine. Jouant avec les lois de la chimie ou mariant des ingrédients improbables, ces desserts tiennent parfois de la performance artistique.

10 – La tarte au vinaigre

Source : http://www.annarbor.com/entertainment/food-drink/vinegar-pie---not-just-weird-its-actually-good-really/

Que faire avec de la farine, des œufs, du sucre et une pâte feuilletée ? Ajoutez-y quelques cuillères de vinaigre de cidre et vous obtenez un dessert vieux de l'époque des premiers colons américains. Si cette tarte devait sûrement être préparée en temps de disette, elle n'en pas moins délicieuse. 

9 – Gâteau à l'orange à la Guinness

Source : http://www.europeancuisines.com/Ireland-Desserts-Irish-Chocolate-Orange-Guinness-Cake

Comme le numéro 1, de ce classement, le gâteau à l'orange et à la Guinness pourra en tromper plus d'un par son apparence. Contrebalancés par les zestes et le jus d'orange, les arômes forts de cette célèbre bière irlandaise (ou d'une autre bière forte) donnent un coup de punch au plus classique des gâteaux. Mais pour un meilleur résultat, séparez les deux couches de gâteau par une ganache à l'orange. 

8 – Les glaces à l'azote liquide

Quel que soit le type de crème glacée maison souhaitée, la première contrainte est qu'il faut s'y prendre à l'avance, à moins de s'appeler Freezer ou La Reine des Neiges. Ou d'avoir une bonbonne d'azote liquide. Déjà très utilisé par l'industrie agroalimentaire pour surgeler les aliments, ce composé chimique est au coeur du concept de iCream. Après avoir choisi les ingrédients, la couleur et le type de lait souhaités dans sa glace, quelques minutes de robot refroidi par de l'azote liquide suffisent pour réaliser une crème glacée.

De quoi laisser libre court à son imagination et donner naissance aux combos les plus fous, bien que le monde regorge déjà de glaces aux parfums plus insolites les uns que les autres. Par ailleurs, un système similaire est également utilisé en Inde et en Thaïlande, en utilisant des plaques extrêmement froides. 

 

7 -  Le ketchup cake

Source : http://www.heinzitup.com/en/Recipes/G/Great%20Canadian%20Heinz%20Ketchup%20Cake

Créé pour les 100 ans de la célèbre marque de Ketchup Heinz, le Ketchup cake est une variante du carrot cake. Il est composé de deux couches de gâteau au ketchup, aux épices (muscade, gingembre, cannelle) et à la vanille ; séparées de glaçage au fromage frais. Si le mélange ne donne pas envie sur le papier, les critiques ne sont pourtant pas mauvaises. 

6 – Snickers et Mars frits 

Source : http://whatthehellz.com/wordpress/2010/06/01/nom-nomz-tuesday-16/

Comme si ces barres chocolatées n'étaient pas assez caloriques et grasses, quelqu'un a eu la merveilleuse idée de les plonger dans de la pâte à beignets ou de les mettre dans des feuilles de bricks, avant de les frire. Et si vous voulez tenter l'expérience, commencez par congeler cette junk food afin qu'elle tienne à la cuisson. Diabétiques et personnes au régime s'abstenir. (Ou laissez tomber les régimes de l'été car il est maintenant scientifiquement prouvé qu'ils ne marchent). 

5 – Le tavukgögsü

Source : Maderibeyza/Wikimedia

De prime abord, ce dessert turc ressemble un peu à de la faisselle, à un blanc-manger ou à de la panna cotta, avec qui il partage son origine : la Rome antique. Toutefois, le tavukgögsü est un mélange de viande de poulet mixée avec du lait, du riz, de la cannelle et du sucre. Mais si l'on souhaite suivre la recette traditionnelle de cet entremets, le poulet doit alors laisser sa place à de la viande de chapon.  

4 – Le bacon version cookies et barres chocolatées

Source : https://www.facebook.com/baconbaconsf/photos_stream

Sillonnant les rues de San Francisco, le food truck Bacon Bacon a un ingrédient fétiche, que les cuisiniers mijotent à toutes les sauces. Est-il vraiment nécessaire de vous dire lequel ? Que ce soit dans son café ou dans son camion, l'équipe de Bacon Bacon propose une ribambelle de burgers, des frites à l'épaule de porc et au piment, mais aussi des burritos spécial petit déjeuner. Mais ce que le food truck prépare en exclusivité, ce sont les croissants à la confiture de bacon, du bacon recouvert de chocolat ou encore des cookies aux éclats de bacon confit. 

Ils sont également à l'origine de cheese-cakes citrouille-bacon ou encore chocolat, caramel, amande grillées, bacon, mais également de woopie pies. Bref, la carte changeant régulièrement, cela ouvre la possibilité sur un monde extraordinairement gras. 

3 - « The Cherpumple : le monstrueux gâteau-tartes »

Que donne un poulet désossé cuit dans un canard désossé, lui-même fourré dans une dinde désossée ? Le turducken, un plat traditionnel de Thinksgiving cuisiné dans certaines régions des États-Unis. Jouant la carte de la surenchère humoristique, le comédien et chef Charles Phoenix a alors inventé le Cherpumple, un layer cake qu'il dédicace aux repas familiaux où chacun prend un bout de chaque dessert. Une part de Cherpumple est donc composée, du bas vers le haut :

  • d'un gâteau épicé fourré d'une tarte aux pommes
  • d'un gâteau jaune fourré d'une la tarte à la citrouille
  • d'un gâteau blanc fourré d'une tarte à la cerise.

Mais ne nous arrêtons pas en si bon chemin. Entre chaque couche, on étale une bonne dose de glaçage à la crème, de même que sur le dessus et les côtés du dessert. Une broutille après un dîner de Noël. À noter que la blague est devenue réelle puisque de nombreuses variantes peuplent les sites de cuisine depuis la diffusion de cet épisode du Test Kitchen de Charles Phoenix. Si certaines font envie, d'autres ressemblent plus au Kloug du Père Noël est une ordure.

Source : https://jabby7.wordpress.com/

2 - Les créations du restaurant Alinea (Chicago)

Source : http://website.alinearestaurant.com/media/

Mêlant performance artistique et gastronomie, les plats poétiques de Grant Achatz et Nick Kokonas ont l'air tout aussi bons qu'époustouflants. Souhaitant transformer l'expérience dans un restaurant avec des plats ludiques, créatifs et faisant appel à tous les sens. Renouvelé chaque saison, le menu peut comporter jusqu'à 18 à 22 petits plats, plus fous les uns que les autres. Du ballon de sucre gonflé à l'hélium et à des tableaux déstructurés réalisés à même la table. Très prisé, le restaurant n'est pas ouvert toute l'année et ne dispose que de quelques tables. Celles-ci sont annoncées sur Facebook, avec le prix du menu. En revanche, il faut compter entre 200 et 400 dollars, sans le vin, le service ni les billets d'avion bien sûr.

1 - Chocolate Sauerkraut cake 

Source : http://www.cookiemadness.net/2012/07/chocolate-sauerkraut-cake-with-sour-cream-frosting/

Étrange entrée dans ce classement que ce gâteau au chocolat, avec sa couche de ganache crémeuse (en plus dans la recette du site Cookie Madness d'où la photo est extraite). Toutefois, sa couche inférieure est composée d'un ingrédient surprenant pour un dessert : de la choucroute. Selon le site The Old Foodie, spécialisé dans l'histoire de la cuisine, cette recette aurait été créée dans les années 60 en Allemagne, pour écouler les surplus de chou fermenté. Rincée, égouttée et émincée finement, la choucroute fond dans le gâteau au chocolat et le rend, paraîtrait-il, délicieux. 

Ce top a été rédigé par Nawel P.

Alors il était bien ce top ?

3 2 Vous avez une idée de top ?
Proposez-nous votre idée en cliquant ici !

Partagez avec vos amis !

Laissez un commentaire !