Top 15 des objets les plus chers du monde

No limit : c'est le concept. Nous allons jouer, manger, boire, dormir, trucider, téléphoner, nous vêtir etc avec des trucs complètement hors de prix parce qu'on est des vrais nababs pleins aux as. Mais si.

Il y a de tout dans ce Top, parce que tout se vend, même si c'est cher et parfois surtout si ça l'est. Si leur rareté ou leur histoire peuvent justifier le prix astronomique de certains objets, d'autres symbolisent la vanité de gens qui ont un peu perdu de vue la notion de valeur au fur et à mesure qu'ils ont vu grossir leur compte en banque... Bienvenue chez les fous.

15 - Un cigare

  • 1 050 €

Un petit barreau de chaise pour commencer ? Ce cigare hondurien, le Gurkha Black Dragon, a été lancé en 2006 et pour l'occasion, cinq coffrets taillés dans de l'os de chameau ont été réalisés, contenant chacun 100 cigares. Leur prix : 105 000 €. Tant qu'à choper le cancer, autant le faire bien.

*Photo : Finances on Line

14 - Une pizza

  • 10 100 €

Amis gourmets, voici une création culinaire hautement sophistiquée. Cette pizza Luis XIII est la création du jeune chef italien Renato Viola. Si vous voulez la boulotter devant le prochain France-Italie, il faudra vous y prendre trois jours à l'avance et ranger l'appart parce qu'elle est faite à domicile par trois chefs. Ils déboulent chez vous, préparent la pâte qui repose ensuite 72 heures, puis assaisonnent les ingrédients ultra haut-de-gamme dont caviar, homard et mozarella, le tout parsemé de petits grains de sel rose australien récolté à la main. À ce prix-là c'est pour deux personnes, quand même.

*Photo : Renato Viola

13 - Une bouteille de rouge

  • 11 800 €

Pour faire passer la pizz' à 10 000 billets, voici un petit Domaine de la Romanée Côte de Nuits Conti Grand Cru de derrière les fagots. C'est le Bourgogne le plus cher du monde, parce que c'est le meilleur et que sa production annuelle n'est que de 6 000 bouteilles. Perso je n'y connais rien en vins mais l'Archevêque de Paris l'a paraît-il décrit comme étant "du velours et du satin en bouteille". À 157 € la gorgée.

*Photo : via Daily Mail

12 - Des cheveux

  • 105 000 €

C'est le coiffeur personnel d'Elvis Presley qui a vendu ces quelques cheveux du King, en 2002. Quand on voit la touffe qu'avait le crooner, ça fait des sous... Saviez-vous qu'en réalité, Elvis avait les cheveux blond cendré mais les faisait teindre en noir corbeau ? Si si, et c'est encore son coiffeur qui a vendu la mèche (rires). Note pour quand je serai célèbre : ne jamais rien raconter de perso à mon coiffeur.

*Photo : Ollie Atkins

11 - Un gant

  • 384 000 €

Un deuxième King, celui de la pop, et un autre genre de souvenir : le gant qu'il portait lorsqu'il a exécuté pour la première fois son fameux moonwalk, en 1983 (sur la vidéo ça dure à peine deux seconde, tout à la fin). Hoffman Ma en a fait l'acquisition en janvier 2009 et trouvait alors qu'il ne l'avait pas payé si cher que ça (!). Six mois plus tard, Michael Jackson décédait et les objets des chanteurs morts prennent encore plus de valeur, c'est bien connu. Bien joué, Hoffman.

*Photo : White House Photo Office

10 - Un lit

  • 403 000 €

Voici du plumard de grand luxe, comble du bon goût. Fabriqué en Chine par Maxxa International Ltd, le K.mooi Crystal Noir Limited Edition mesure 2,24 m par 2,26 m et est recouvert de 802 903 cristaux de Swarovski. Quel intérêt ? Aucun, sauf si vous aimez baver sur un oreiller à 10 000 dollars et compter tous les soir vos petits brillants pour être sûr que la femme ne ménage n'en n'a pas piqué quelques uns.

*Photo : Neeu

9 - Un jeu d'échecs

  • 546 000 €

Imaginez qu'en 2005, 30 gars ont passé 4 500 heures à fabriquer ce jeu d'échecs sous la direction de son créateur, le bijoutier Bernard Maquin, pour sa collection Charles Hollander. Ils en ont réalisé sept en tout, avec pour chaque set 9 900 diamants et de l'or blanc de 14 carats. Alors qu'un bon Tetris sur une vieille Game Boy, hein ?

*Photo : Digital Photopix

8 - Une robe

  • 847 000 €

C'est l'un des vêtements les plus chers de l'histoire du cinéma. Cette parfaite petite robe noire a été imaginée par Hubert de Givenchy spécialement pour Audrey Hepburn. Il a très souvent créé les vêtements de l'actrice, à la scène comme à la ville et une profonde amitié les liait tous les deux. Ceci dit, la robe la plus iconique d'Hollywood est probablement celle que Marilyn portait pour trotter sur les grilles d'aération du métro new-yorkais, vendue 4,2 milions d'euros aux enchères (d'ailleurs, qui sont ces Enchères dont on parle partout et qui ont l'air d'avoir beaucoup plus de pognon que les Rotschild ?).

*Photo : Breakfast at Tiffany's / Wikipedia

7 - Une autre robe

  • 1 161 000 €

Voilà l'irrésistible Marilyn. Avec cette robe couleur chair qui, selon la légende, a été cousue directement sur elle et sous laquelle elle ne portait rien, pour qu'aucune marque de sous-vêtement ne vienne gâcher la finesse du tissu. La blonde la plus célèbre de la planète est ensuite arrivée à la bourre et légèrement pompette pour susurer, à bout de souffle, un mémorable Happy Birthday Mr President à son amant. C'était en mai 62, devant 15 000 célébrités du monde entier venues fêter les 45 ans de Kennedy, moins de 3 mois avant la mort de l'actrice.

*Photo : Wikipedia

6 - Des chaussures

  • 1 832 000 €

"Allo, bonjour, voilà, je suis beau-riche-et-célèbre et je voudrais la paire de chaussures la plus chère du monde, genre avec des diamants. Une idée ?" C'est à peu près ce qu'a dû dire Nick Cannon à Jason Arasheben, bijoutier de Beverly Hills. Il a donc réalisé cette paire de mocassins recouverts de 14 000 diamants, tous de la même taille. Vous vous demandez qui est Nick Cannon ? C'est un chanteur de rap, qui restera peut-être dans l'histoire grâce à ses pompes de flambeur ou à son ex-femme (Mariah Carey), mais probablement pas grâce à sa musique.

*Photo : via The Sun

5 - Une épée

  • 4 800 000 €

Si vous êtes petit, nerveux, brun, égocentrique et teigneux, vous pouvez être au choix ex-président-re-candidat à une présidentielle française, ou bien empereur d'origine corse. Dans ce cas, l'accessoire indispensable est une épée et tant qu'à faire celle de Napoléon himself, avec laquelle il a bouté les Autrichiens hors d'Italie lors la bataille de Marengo, en 1800. Sa forme incurvée en faisant une excellente arme à décapiter, elle peut vous être utile aussi si vous êtes une grande blonde habillée d'une combinaison de cuir jaune, gaulée comme une déesse, avec quelques ennemis jurés à éliminer.

*Photo : via Brisbane Times

4 - Un timbre poste

  • 8 700 000 €

C'est fou, un si petit bout de papier avec autant de valeur. Ce timbre British Guiana d'un cent est l'unique survivant d'une série réalisée en dépannage... 1856, en Guyane Britannique : les colons attendent une livraison de timbres qui doit arriver par bateau. Après des semaines de retard et ne voyant toujours rien venir, le chef de la poste demande aux imprimeurs du journal local de lui sortir une série de timbres en urgence. Tous les timbres seront signés à la main pour éviter une éventuelle contrefaçon. Celui-ci a été retrouvé en 1873 en Guyane, par un petit Écossais de 12 ans, dans des lettres appartenant à son oncle. Comme il n'était référencé nulle part, il l'a revendu pour quelques schillings seulement à un collectionneur du coin. C'est ballot.

*Photo : Wikipedia

3 - Un téléphone

  • 15 120 000 €

Force est de constater que le grand truc des gens riches, c'est de coller des diamants partout. Donc pour aller avec le lit, les chaussures et le jeu d'échecs, voici la customisation ultra-sobre d'un iPhone 5 d'Apple, le Black Diamond. Le principe du plaqué or est une routine pour Stuart Hughes, designer basé à Londres. Il en met partout. Son client, un businessman Chinois, avait sous le coude un petit diamant noir qu'il voulait intégrer à la déco de son téléphone, par exemple sur le bouton principal. Tant qu'à faire, ils en ont mis sur la tranche aussi. On peut se demander si le propriétaire a toujours cet iPhone 5 ou s'il décolle et recolle ses brillants à chaque mise à jour de la game, tous les douze mois. Enfin s'il l'a pas déjà fait tomber dans la cuvette.

*Photo : Stuart Hughes

2 - Un dessin

  • 275 000 000 €

Je vous l'accorde, ce n'est pas n'importe quel gribouillage. C'est un tableau de Gauguin, Nafea faa ipoipo?, réalisé à Tahiti en 1892. Il a littéralement explosé le record du prix payé pour une œuvre d'art lorsqu'il a été acquis en ce début d'année par un acheteur anonyme. Je vous laisse dans l'insoutenable frustration de ne pas connaître la traduction du titre de ce tableau ou pas ? Allez : en français, cela veut dire "Quand vas-tu m'épouser".

*Photo : Martin P. Bühler

1 - Un bout de carbone cristallisé

  • 367 000 000 €

Enfin, un bout... 621,2 grammes, quand même. Il est découvert en 1905 par Sir Thomas Cullinan, dans une mine d'Afrique du Sud. Il est offert au roi britannique Edouard VII deux ans plus tard. Un navire escorté d'une flotte armée jusqu'aux dents quitte alors la côte Sud-Africaine mais c'est un appât : le caillou part anonymement dans un petit colis postal tout ce qu'il y a d'ordinaire. Edouard l'envoie ensuite se faire tailler en Hollande. Il est fragmenté en 9 morceaux majeurs et une petite centaine de brillants. Le Cullinan I et le Cullinan II pèsent respectivement 530,2 et 317,4 carats. Ils font toujours partie des bijoux de la famille Windsor, exposés à la Tour de Londres. Le premier orne le sceptre impérial, le second la couronne d'apparat.

*Photo : The Official Website of The British Monarchy

La chose la plus chère des plus chères : une station spatiale

  • 143 000 000 000 €

L'International Space Station (ISS) est un projet américain lancé par la Nasa en 1983, période Ronald Reagan, en pleine guerre froide. Donc ça traîne en longueur, jusqu'à ce que les Russes soient invités à participer au projet, bientôt rejoints par les agences spatiales européenne, canadienne et japonaise. C'est un beau grand projet international, comme dans les films, avec explosions de joie en salle de contrôle à Houston, accolades émues entre sujets de nationalités supposées se haïr et le gros dur qui y va de sa petite larme d'émotion en loucedé. L'ISS est mise en orbite en 1998, devient occupée en permanence par trois astronautes à partir de 2000 puis par six depuis 2009. Leur mission : des travaux de recherches en astronomie, en biologie, en science des matériaux et nous montrer à nous, terriens, comme c'est fun de manger un clafoutis en apesanteur. Une nouvelle équipe Russo-Sino-Américaine vient d'ailleurs de rejoindre la station pas plus tard qu'il y a deux jours, pour quatre mois. À l'occasion, allez jeter un œil sur les chaînes YouTube de la Nasa (ici ou ici). Elles fourmillent de vidéos surprenantes, drôles, instructives et toujours intéressantes.

*Photo : NASA

Ce top a été rédigé par Cécile L.

Alors il était bien ce top ?

39 4 Vous avez une idée de top ?
Proposez-nous votre idée en cliquant ici !

Partagez avec vos amis !

Laissez un commentaire !