Top 10 des œuvres d'art volées par les nazis

Ayant pour ambition de créer son propre musée, Adolf Hitler a organisé une large campagne de vol d’œuvres d'art appartenant aussi bien à des collectionneurs juifs qu'aux pays conquis. Si certaines ont été retrouvées, d'autres sont toujours dans la nature.

Dès 1939 et jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, le régime du Troisième Reich a été le plus grand voleur d’œuvres d'art de toute l'histoire. Amateur de peinture, Hitler avait pour ambition de créer un musée d'art européen à Linz : le « Führermuseum ». Ainsi, des milliers de peintures et de sculptures ont traversé les frontières pour arriver en Allemagne, transitant par le musée du Jeu de Paume, pour le cas de la France. Si les courants contemporains tels que le cubisme et l'art abstrait étaient alors considérés comme « l'art dégénéré » par les nazis, des œuvres majeurs de ces courants ont tout de même été volées, et pour certaines revendues à très bas prix.

Appartenant aux collections nationales ou à des collectionneurs privés, le plus souvent juifs, toutes n'ont pas été retrouvées ou n'ont pas été rendues à leurs propriétaires pour diverses raisons. En France, celles dont le nom de l'acquéreur original n'est pas encore connu ont été confiées à des musées nationaux (Le Louvre, Musée d'Orsay...) et classées dans les dossiers des Musées Nationaux Récupération (MNR).

1- « Le portrait d'Adele Bloch-Bauer I », Gustav Klimt (1907)

Source : http://www.neuegalerie.org/collection/Austrian/Fine%20Arts?page=1

Ce portrait d'Adele Bloch-Bauer commandé à Gustav Klimt par son mari, a été saisi par le régime nazi en 1938, en Autriche. Récupérée en 2006 par Maria Altmann, la nièce de Ferdinand et Adele Bloch-Bauer à qui 5 tableaux de Klimt avaient été légués, il a depuis été revendu à Ronald S. Lauder. Ce dernier l'expose encore dans sa « Neue Galerie » à New-York.

2- « La femme assise » d'Henri Matisse

Source : http://www.lagazettedeberlin.com/6638/tresor-de-munich/

Volé au galeriste Paul Rosenberg, ce tableau fait parti des 1 500 tableaux spoliés aux juifs durant la guerre, et saisis à Munich en mars 2014 chez Cornelius Gurlitt. Ce dernier s'est dit prêt à restituer ce tableau sans contrepartie à la journaliste Anne Sinclair, la petite-fille de Paul Rosenberg.

3 - « Baigneuses », Gustave Courbet (1858)

Source

Ce tableau de Gustave Courbet volé par les nazis durant la Seconde Guerre mondial, n'a pas retrouvé son propriétaire et est détenu par le Musée Récupération Nationaux. Confié au Musée du Louvre en 1951 puis de 1979 à 1986, il est resté au Musée des Beaux-Arts de Nantes entre 1953 et 1979. Depuis 1986, il a rejoint les impressionnistes du Musée d'Orsay.

4- « L'astronome », Johannes Vermeer (1668)

Source : http://missionaulouvre.blogspot.fr/2010/02/lastronome.html

Cette œuvre a été l'une des plus convoitées par Adolf Hitler, et ce bien avant le début de la Seconde Guerre mondiale. Aussi, la collection d'Edouard de Rothschild qui détenait ce tableau a été largement pillée et délestée de plus de 5 000 œuvres. Cachée dans des mines de sel pour éviter les bombardements, ce sont les « Monument Men » qui l'ont retrouvé, parmi plus de 8 000 œuvres. Par ailleurs, le service de restauration du musée du Louvre a dû effacer une croix gammée présente sur la toile.

5 - « L’Adoration de l'Agneau mystique », Hubert et Jan van Eyck (1432)

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Agneau_mystique

Commencé par Hubert van Eyck, ce polyptique a été achevé par son frère Jan en 1432. Chargé d'histoire, il a été maintes fois démantelé et séparés, bien avant la Seconde Guerre mondiale. Aux prémices de celle-ci, il a été envoyé au Vatican pour y être protégé, avant que l'Italie ne s'allie au régime nazi. Récupéré par Hitler en 1942, il a ensuite rejoint une mine de sel, avant d'être restitué à la Belgique. Composé de 24 panneaux à l'origine, seuls 17 ont été retrouvés. Par ailleurs, il reste l'un des tableaux les plus volés de l'histoire avec pas moins de 13 vols en 6 siècles. Les photographies montrent le polyptique fermé et ouvert.

6 - « La dame à l'hermine », Leonard de Vinci (1488-1490)

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Dame_%C3%A0_l'hermine

Acheté par la famille Czartoryski en 1798, cette œuvre a été tour à tour été transportée en Pologne et à Paris, avant d'être saisie en 1939 par les nazis. Envoyée au Kaiser Friederich Museum à Berlin, elle sera ensuite réclamée par le gouverneur de Pologne puis récupérée par les Alliés en Bavière, à la fin de la guerre. Désormais, elle devrait rejoindre le musée Czartoryski à Cracovie.

7 - « Tête de femme » de Pablo Picasso (1921)

Source : https://artsy.net/artwork/pablo-picasso-tete-de-femme-head-of-a-woman-1

Bien que classés dans « l'art dégénéré » selon Hitler, de nombreux tableaux de Pablo Picasso ont été volées puis retrouvées. Cet artiste est également connu pour son tableau « Guernica », immortalisant les bombardements des troupes nazis sur la ville espagnole du même nom. 

8 - « Méléagre et Atalante » de Pierre-Paul Rubens

Source : http://www.insecula.com/oeuvre/O0020530.html

Cette peinture à l'huile est désormais visible dans l'ancienne Pinacothèque de Munich. Si Hitler et Goering, tout aussi collectionneurs l'un que l'autre se sont partagés les œuvres volées, Pierre-Paul Rubens était l'un des artistes favoris de Goering.

9 - « Michel Manzi », Edgar Degas (vers 1889)

Source

Ce tableau représente Michel Manzi, un écrivain et ami d'Edgar Degas à l'origine d'un procédé de reproduction typographique. Bien que retrouvé après la guerre, il est toujours classé dans les MNR faute de propriétaire et est visible au Musée d'Orsay depuis 1986.

10 - « La femme en rouge et vert » de Fernand Léger

Source : http://www.productionmyarts.com/arts-et-marche/oeuvres/top-100-leger-femme-rouge-vert-fr.htm

Source : http://mediation.centrepompidou.fr/musee/mnr/jeu.htm

Appartenant à la collection de Léonce Rosenberg, ce tableau a fait le tour de différents musée après avoir été récupéré par les Alliés en 1946. Ce n'est qu'en 2003 que ses propriétaires ont pu reprendre leur bien détenu, depuis la fin de la guerre, par le Ministère de l'Education Nationale français. Par ailleurs, il est visible dans une photographie d'époque de la salle des Martyrs au musée du Jeu de Paume, dans laquelle était entreposées les oeuvres volés par les nazis. Le document du Centre Pompidou permet de cliquer sur les tableaux contenus dans la photographie pour en avoir les détails.

Ce top a été rédigé par Nawel P.

Alors il était bien ce top ?

4 0 Vous avez une idée de top ?
Proposez-nous votre idée en cliquant ici !

Partagez avec vos amis !

Un commentaire

Services-Conseils_NB commentaire ajouté le 21/11/2016 à 05h54

https://www.centrepompidou.fr/fr/Le-Centre-Pompidou#navigart

le lien sur le centre Pompidou ne fonctionne pas. comment trouver cette photo ?


Laissez un commentaire !