Top 10 des clichés sur les vendeuses en parfumerie

Qu'elle travaille dans une petite parfumerie de quartier ou dans une grande chaîne de distribution de produits cosmétiques, la vendeuse en parfumerie est une espèce assez particulière du monde de la vente. Bienvenue dans l'univers de la beauté.

Une parfumerie est un endroit magique. En franchissant sa porte, on entre dans un monde de beauté et de raffinement, une bulle glamour en dehors du temps avec une playlist R&B qui vous donne inconsciemment envie d'être belle comme Beyoncé et des vigiles qui ne vous lâcheront pas des yeux une seconde, des fois que vous ayez l'envie de piquer un coton-tige. Il y a aussi le manager, calé derrière le comptoir de caisse et qui ne se déplacera que pour les clientes les plus fidèles.

Mais surtout, il y a les vendeuses. Petites fées de la cosmétique, elles virevoltent dans les rayons, nettes et fraîches comme la rosée du matin, sans une seule trace de maquillage qui coule ou de peau luisante et ça c'est énervant quand on vient à l'arrache racheter du mascara après une journée de boulot. S'il n'y avait que ça, qui nous énerve... Voici le Top 10 des clichés sur les vendeuses en parfumerie.

1 - Elle se rue sur vous dès que vous arrivez

Enfin pas immédiatement. A peine êtes-vous entrée qu'elle sait, elle, que vous êtes foutue. Cependant elle vous laissera l'illusion d'être tranquille pendant une ou deux minutes puis fusera sur vous : "Bonjoooour, est-ce que je peux vous aider ?". Vous pouvez dès lors capituler et répondre "oui". Vos pouvez également retarder le moment fatidique en lui disant "Non merci, je jette juste un œil". Mais elle reviendra à la charge deux minutes plus tard et ainsi de suite jusqu'à ce qu'elle vous ait ferrée pour de bon.

2 - Elle est maquillée comme un camion volé

À croire qu'elle s'est tartiné le museau avec tout ce qu'elle a pu trouver dans le magasin. De près c'est bizarre, opaque, figé, plâtreux, on a peur de toucher. De loin c'est pareil mais moins pire. En tout cas elle n'a pas la peau qui brille malgré la chaleur dégagée par les spots. Son secret ? Cette poudre matifiante micro-perlée aux enzymes de bolet à pied rouge à 150 boules la boîte.

3 - Elle est parfumée comme une vieille cocotte

Ce qui sous-entend qu'une vieille cocotte se parfume énormément et c'est le cas. Ceci dit, généralement, elle sent bon la crème de luxe et le parfum haut de gamme. Mais c'est comme le maquillage : c'est trop et on finit par sortir de là écœurée avec une migraine.

4 - Elle est jeune

Eh oui, forcément. Elle vend des crèmes supposées vous faire rajeunir de 10 ans en à peine 32 semaines donc sa peau rebondie doit vous faire envie. Il y a toutefois des vendeuses en parfumerie plus âgées, que nous appelerons “senior” par courtoisie. Elles sont du genre à avoir porté le N°5 de Chanel dès sa sortie (cherchez pas, c'est 1921, je sais je suis vache) et sont pleines de sagesse : "Une crème hydratante, un peu de mascara et une touche de rouge à lèvres suffisent largement, surtout quand on est jeune. Mais pour vous, un bon anti-rides est la prochaine étape je pense".

5 - Elle est con

Pour glandouiller dans les rayons d'un magasin débordant de produits futiles, franchement, pas besoin d'avoir Bac +12. Alors qu'en vrai, attention ça rigole pas : la vendeuse en parfumerie est en réalité une Esthéticienne. Si si, et elle a même fait des études, des stages et obtenu un diplôme. Ok, c'est pas non plus hautement scientifique comme qualification mais bon, les différences entre une peau grasse, sèche, atopique, mature ou mixte, il faut les retenir.

6 - Elle vous parle comme si vous étiez débile

C'est le ton qu'elle emploie plus que son vocabulaire. Un peu minaudeuse, la tête penchée sur le côté, on ne sait pas si c'est de la compassion ou de la condescendance mais c'est comme si elle pensait "mais ma pauvre, avec une tronche pareille, c'est pas du maquillage qu'il te faut, c'est de la chirurgie."

7 - Elle vous pousse à l'achat

"C'est-à-dire que si vous voulez vraiment un résultat parfait, il vous faut la base fixante, l'enlumineur, l'anti-cernes, la poudre et le crayon coordonnés. Sans parler du Blur Teint Parfait Extrême Plus Premium, bien sûr. Après, on peut envisager quelques ombres à paupière." Vous étiez juste venue pour une pince à épiler.

8 - Elle cause pro

"Maquillage" c'est ringard, ici on parle de "make-up". Exemple : "Qu'est-ce que vous utilisez comme make-up ?". Idem si elle vous choppe en train de patouiller dans les fards à paupière : c'est pas beige clair, c'est "nude", c'est pas marron, c'est "brun taupé" et ça se met dans le "crease" de la paupière et ça c'est pas une base pour enlever les défauts, c'est un "blur perfecteur de peau" qu'on pose avant le "contouring". De même, elle vous demandera si vous "débarrassez bien votre épiderme de toutes les impuretés et du maquillage à l'aide d'un lait et d'une lotion adaptés à votre type de peau chaque soir avant de vous coucher ?" (respire chérie, oui, je me lave, oui) et vous proposera une "émulsion huile dans eau à la vitamine C naturelle repulpante destinée aux peaux ternes en manque d'éclat" (oui, une crème, quoi).

9 - Elle est maniérée, superficielle et hypocrite

L'air évaporé mais toujours avec ce petit ton servile et complaisant, elle peut se faire plaisir en vous envoyant de belles vacheries : "Hmmm, non, pas une BB Crème, moi je partirais plutôt sur un fond de teint qui vous donnerait meilleure mine, de préférence matifiant pour peau grasse parce que vous avez les pores très dilatés, votre zone T est épouvantable, vous avez des tâches de rousseur ? Ah non c'est des points noirs, un masque purifiant vous aiderait beaucoup aussi".

10 - Elle est radine sur les échantillons

Voilà, vous venez de claquer une fortune en produits de beauté et vous avez sagement écouté le baratin de cette vendeuse pendant deux plombes, vous méritez bien une récompense. Comme la bourrique se baisse derrière le comptoir pour mettre les échantillons dans votre sac et que la bienséance vous empêche de fourrer le nez dedans aussi sec pour voir ce qu'elle vous a offert, vous attendez d'être sortie pour constater que vous avez deux pauvres échantillons de parfums qui se vendent mal.

Bonus : elle est courageuse

Comme beaucoup de vendeuses et vendeurs, et pas qu'en parfumerie, elle piétine toute la journée, passe son temps dans un environnement bruyant avec des clientes plus ou moins polies, plus ou moins respectueuses, plus ou moins tout ce que vous voulez parce que beaucoup de gens, sous prétexte qu'ils sont clients, se croient tout permis. Et elle aussi est dans le colimateur du cerbère de l'entrée. En fait, elle a du mérite.

Ce top a été rédigé par Cécile L.

Alors il était bien ce top ?

3 0 Vous avez une idée de top ?
Proposez-nous votre idée en cliquant ici !

Partagez avec vos amis !

Laissez un commentaire !