Top 11 des raisons de ne pas arrêter de fumer

Il paraît que fumer coûte très cher, que ça sent mauvais chez nous et sur nous, que ça indispose notre entourage, que ça détruit la santé... Mais non, les clopes c'est très bien. Voici le Top 11 des raisons de ne pas arrêter de fumer.

Fumer, c'est cool. Rien que la gestuelle est super classe : virile pour les hommes et élégante chez une femme. Beaucoup de portraits de personnalités sont d'ailleurs réalisés avec comme seul accessoire une cigarette, parce que c'est photogénique, une cigarette. Alors on nous rabâche à longueur de journée les inconvénients et dangers de la tabagie mais on ne parle jamais des avantages de la clope avec le café, à l'apéro, après le déjeuner, pour papoter avec les copines, en attendant le bus, pour réfléchir, se concenter, se détendre... Non, il faut rétablir la vérité : la clope c'est top. Voici la preuve en 10 points.

11 - L'odorat

Il paraît que fumer annihile notre odorat mais, à quoi ça sert l'odorat, franchement ? Pour un fumet délicieux de croissants chauds en passant devant la boulangerie pour aller bosser, on aura aussi 53 gaz d'échappement de voitures, 1 ivrogne du coin parfumé à la vinasse, 2 crottes de chien toute fraîches puis, pour peu qu'on prenne les transports en commun, les effluves de 47 usagers aux pratiques de parfumage allant d'inexistantes à excessives. Pas une grande perte, donc.

10 - Le goût

On a beau dire, plus ça va et plus ce qu'on ingère est fade et insipide. Ok, de temps en temps on va tomber sur un plat délicieux cuisiné de façon traditionnelle et dont les saveurs réveilleront nos papilles atrophiées. Mais atrophié ne veut pas dire inexistant et si ça manque de goût : sel, poivre et roule ma poule.

9 - Prendre l'air

La cigarette est interdite quasiment partout, maintenant. Lieux publics, bars, restaurants... Idem chez nos amis non-fumeurs-extrêmistes qui nous veulent du bien et qui nous ont invité à dîner. Mais n'est-ce pas absolument fantastique de se dire que nous allons braver le froid, la nuit et éléments déchaînés pour sortir fumer notre clope ? Et ça, 12 fois entre 20 heures et minuit ?

8 - L'odeur

Selon notre entourage non-fumeur-extrêmiste qui nous veut du bien, on sent l'odeur du tabac froid sur nos vêtements, nos cheveux, dans notre appart ou notre voiture... Mais ils disent n'importe quoi. Ils sont jaloux parce qu'ils n'ont pas notre cool-attitude de fumeurs. Ça ne sent pas le tabac froid. Ça ne sent rien du tout, en fait. Grâce à nos fonctions olfactives déficientes, nous sommes préservés de ce désagrément.

7 - La dépendance

Ce n'est pas de la dépendance. C'est du dévouement, c'est une implication personnelle et profonde de chaque seconde. Notre but dans la vie, notre défi devrais-je dire, est de trouver un paquet de clopes le dimanche soir à 22 heures. Alors s'il faut faire tous les bureaux de tabac dans un rayon de 30 km en se rongeant les ongles et avec les nerfs un chouille à vif, on le fera. Et ça, dans le genre défi humain, je peux vous dire que c'est autre chose que l'ascension de l'Himalaya ou je ne sais quel record de vitesse en traversée de l'Atlantique.

6 - L'apparence

Le teint gris, les cernes, les dents et les doigts jaunis, les cheveux cassants, l'haleine de cendrier... Mouais. Si ça se trouve, ça n'a rien à voir avec la cigarette. Si ça se trouve, c'est la pollution. Ou les produits chimiques cachés dans la nourriture. Ou les extra-terrestres. Parce qu'”on” ne nous dit pas tout, vous savez. “On” nous cache des choses, c'est certain.

5 - L'activité sexuelle

Il semblerait qu'arrêter de fumer améliore l'activité sexuelle. Là je suis d'accord, c'est pas pratique-pratique de cloper pendant l'activité sexuelle. On met de la cendre partout, on risque de se brûler et c'est mieux d'avoir les deux mains libres. Par contre, la clope juste après, c'est une des meilleures. Y'a qu'à voir au cinéma. Et puis une bonne cibiche quand on est pas en forme, ça remplace bien une tranche d'activité sexuelle : c'est moins fatiguant.

4 - La fertilité

Nous sommes 7,35 milliards d'êtres humains sur la planète, ce qui est déjà beaucoup. Mauvaise nouvelle : ce chiffre ne cesse d'augmenter alors que les ressources de notre Terre s'épuisent. Donc si on peut faire le geste paradoxal de ne pas se reproduire afin de sauver l'espèce humaine, autant participer. De toute façon c'est mal vu de fumer quand on est enceinte et ça scandalise nos amis non-fumeurs-extrêmistes qui nous veulent du bien.

3 - L'endurance physique

Soit, il se peut que le souffle devienne un peu court et que grimper une volée de marches nécessite 15mn de récupération respiratoire une fois arrivé à l'étage. Cependant les ascenseurs existent et ne sont pas fait pour les chiens. Je n'irai pas non plus chercher le pain à pied, même à 200 mètres : il y a les bus et j'ai en plus une automobile qui fonctionne parfaitement. Le bénéfice de tout ça ? Une économie phénoménale des semelles de chaussures.

2 - L'argent

L'un des arguments favoris des non-fumeurs-extrêmistes qui nous veulent du bien : ”Nan mais est-ce que tu te rends compte que, si tu arrêtais de fumer, tu économiserais 6,50 €/jour x 30 jours x 12 mois = 2 340 € par an et tu pourrais aller genre 2 semaines en vancances aux Seychelles ?!?”. Oui je me rends compte et je m'en fous, l'avion ça me rend dingue, on peut pas cloper. En revanche il est vrai qu'à presque 2 400 € par an, ça coûte cher de mourir. Alors que ça devrait être gratuit.

1 - La santé

On entend souvent, de la part de nos amis non-fumeurs-extrêmistes qui nous veulent du bien, que l'espérance de vie d'un gros fumeur est réduite de 8 à 10 ans. Mais de 8 à 10 ans par rapport à quoi ? À la date où on meurt ? On sait pas quand on va mourir, ni de quoi, alors c'est quand même un peu léger leur science, là. Tiens, ils disent aussi qu'une cigarette non fumée équivaut à 11 minutes de vie supplémentaire. Donc je peux raconter par exemple qu'aujourd'hui j'avais l'intention de fumer 42 cigarettes mais j'en ai fumé que 15 donc j'ai gagné presque deux heures de vie supplémentaire. C'est pas un peu fumeux, justement, comme théorie ? Alors que le vrai truc important, l'effet secondaire dont on ne parle pas assez et qu'il faut absolument signaler, c'est que fumer développe considérablement la mauvaise foi. Enfin je trouve.

Photo: "Cigarettes" by Sam Hood / Wikipedia

Ce top a été rédigé par Cécile L.

Alors il était bien ce top ?

2 0 Vous avez une idée de top ?
Proposez-nous votre idée en cliquant ici !

Partagez avec vos amis !

Laissez un commentaire !